Accueil / Style de vie  / Soirées d’été à Laval, nos conseils pour s’amuser avec prudence

Soirées d’été à Laval, nos conseils pour s’amuser avec prudence

L’été est la période des fêtes par excellence à Laval et c’est bien normal : après avoir passé des mois à s’équiper comme un astronaute pour la moindre sortie, c’est enfin le moment de sortir les

Soirees-Ete-Laval-Amuser-avec-Prudence

L’été est la période des fêtes par excellence à Laval et c’est bien normal : après avoir passé des mois à s’équiper comme un astronaute pour la moindre sortie, c’est enfin le moment de sortir les camisoles et les shorts que vous attendiez de porter avec impatience! Cependant, gare aux imprudences qui pourraient transformer vos soirées en véritables cauchemars si celles-ci devenaient hors de contrôle. Voici donc quelques conseils pour passer une bonne soirée et profiter de l’été tout en évitant les accidents et les ennuis.

Si on conduit, on ne boit pas!

On ne le répétera jamais assez : alcool et conduite ne font pas bon ménage. Non seulement vous mettez votre vie en danger en conduisant avec des capacités affaiblies, mais vous risquez aussi de causer un accident pouvant faire d’autres victimes. Ainsi, même si vous n’aurez aucune difficulté à trouver un avocat à Laval pour vous défendre si vous êtes arrêté, ne prenez pas le risque de causer des dommages irréparables. Une sentence d’emprisonnement serait un prix très lourd pour une seule soirée de bon temps.

Boire avec modération

Laval est connue pour être une ville animée, autant de jour que de nuit. Que ce soit au karaoké, dans un club ou même chez des amis, l’alcool est souvent de la partie. Ce dernier est très souvent la cause de débordements qui peuvent nuire à tous les invités et rendre la soirée amère. Pour éviter de tenir le rôle de celui qui a gâché la fête en versant les contenants de croustilles dans piscine ou en repeignant les murs avec le guacamole, vous pouvez couper votre consommation d’alcool au cours de la soirée. Ainsi, pour chaque verre d’alcool consommé, prenez un verre d’eau, de soda ou de jus. Vous éviterez ainsi une escalade du taux d’alcoolémie, parfois difficile à contrôler.

Respectez les autres comme ils vous respectent

On a tous connu, lors d’une soirée, une personne un peu trop confiante qui essaye d’imposer ses règles. Si un « leader » dans une fête peut être agréable, pour encourager les autres à participer aux activités par exemple, il ne faut pas que les gens se sentent obligés à faire quoi que ce soit. Laissez toujours la porte ouverte à la participation et à la discussion, mais ne vous imposez pas. De la même manière, n’insistez pas pour séduire une personne qui vous a manifesté un refus. Respectez sa volonté, tout comme vous aimeriez qu’on respecte la vôtre. Souvenez-vous que l’alcool ne sera pas considéré comme une excuse en cas de débordement.

Connaissez vos limites

Dans une soirée, on est souvent tenté de suivre le groupe, par souci d’inclusion ou parce qu’on n’a pas envie de passer pour le rabat-joie de la bande. Il est cependant important de connaître ses limites et de ne pas se pousser au point de perdre le contrôle. Si vos amis ont décidé d’aller dans un club après le bar, mais que vous êtes fatigué, n’y allez pas! En poussant votre corps, vous risquez de commettre, volontairement ou involontairement, des actes qui pourraient vous nuire. Au volant, la fatigue peut être aussi mortelle que l’alcool! De même, à la noirceur de la nuit et avec la fatigue, vous pourriez ne pas bien voir où vous mettez les pieds et faire une chute. Il serait dommage de finir la soirée à l’hôpital…

S’amuser avec prudence, c’est le fun

Vous l’aurez compris, savoir s’amuser de façon responsable possède tous les avantages. Cela ne veut pas dire que vous ne retrouverez pas de photos un peu gênantes le jour suivant, ni que vous esquiverez le fameux mal de tête du lendemain de veille. Vous éviterez cependant de perdre le contrôle de devoir gérer les conséquences d’actes irréfléchis, qui peuvent parfois être très graves, avec une gueule de bois.

 

Noter cet article
AUCUN COMMENTAIRE

Sorry, the comment form is closed at this time.