Accueil / 2020 / novembre

Comme beaucoup de propriétaires, vous rêvez d’avoir votre propre salle de cinéma chez vous ?

Enfin, vous pourriez regarder vos films, séries et confrontations sportives avec un son immersif et une image grand format, sans même avoir à faire la queue au tourniquet ou à payer la totale pour des grignotines et un breuvage !

Mais faire de ce rêve une réalité est peut-être moins complexe et dispendieux que vous ne le croyez. Voici comment créer le cinéma maison ultime en 6 étapes.

1 – Identifiez vos besoins et les ressources dont vous disposez

Avant d’entreprendre des travaux ou d’acheter des équipements électroniques, vous devez faire un travail d’identification de vos besoins et des ressources disponibles.

Réfléchissez au type de contenu que vous souhaitez visionner, au nombre de haut-parleurs que vous aimeriez installer, à l’espace dont vous disposez et au montant que vous souhaitez investir. Cela vous permettra de faire de meilleurs choix et d’éviter de dépenser pour des choses dont vous ne vous servirez peut-être jamais.

2 – Choisissez l’emplacement de votre cinéma-maison

De manière générale, le sous-sol est un endroit idéal pour créer le cinéma maison ultime. Des murs et un plancher de béton recouverts de matériaux comme des plaques de plâtre et de la moquette sont idéaux pour l’acoustique et empêchent le son de se propager dans tout le bâtiment.

Si vous choisissez un autre emplacement dans votre maison, des panneaux muraux en tissu, de la moquette et des meubles rembourrés amélioreront la qualité du son. L’insonorisation de la pièce est aussi à considérer si vous ne voulez pas que le son soit perceptible dans toute la maison.

3 – Choisissez les bons équipements électroniques

Pour un son ambiophonique optimal, il vous faudra vous procurer un amplificateur audio et vidéo spécialement conçu pour décoder les différents formats audio utilisés dans l’industrie du cinéma et transmettre le signal audio aux haut-parleurs et caisson de graves. En ce qui concerne les haut-parleurs, assurez-vous de les choisir en fonction des spécifications de votre amplificateur. Vous avez peur de vous tromper ? Choisissez un ensemble comprenant l’amplificateur et les hauts-parleurs !

La clarté de l’image dont vous profiterez dépendra de la distance qui sépare votre siège de l’écran. Vous devez donc choisir un téléviseur dont la taille est compatible avec les dimensions de votre pièce. Si vous disposez de beaucoup d’espace, sachez qu’un duo projecteur et écran de projection peut être une excellente option.

4 – Peaufinez l’éclairage de votre cinéma-maison

La façon dont votre pièce de cinéma-maison sera éclairée aura un impact sur votre capacité à profiter d’une vision parfaite. Méfiez-vous donc des éclairages trop lumineux et des reflets.

Misez plutôt sur des luminaires encastrés au plafond et dont l’intensité peut être réglée à l’aide d’un gradateur. Ce genre de configuration contribuera également à créer un design de luxe dans votre pièce.

5 – Attardez-vous à la disposition des sièges

Lorsque vous placerez vos fauteuils de cinéma-maison, veillez à ce que toutes les places assises offrent une bonne vue de l’écran. Si vous disposez de l’espace nécessaire, vous pouvez même trouver un moyen de surélever les sièges les plus éloignés de l’écran. Cela permettra à tout le monde de bien voir.

6 – Rendez votre salle de cinéma-maison le plus confortable possible

À quoi bon avoir une pièce dédiée au divertissement si celle-ci n’est pas confortable ? C’est pourquoi vous devrez vous assurer que votre salle de cinéma-maison puisse être maintenue à une température idéale. Elle doit être chauffée, climatisée et bien ventilée pour offrir un maximum de confort en toute saison.

Une décoration qui reflète vos goûts en matière de cinéma pourra aussi rehausser votre expérience et votre niveau de confort. Par exemple, des figurines de vos personnages favoris de Game of Thrones pourraient créer une ambiance unique.

Sortez le popcorn!

Voilà, vous connaissez maintenant les 6 étapes à franchir pour enfin posséder votre propre cinéma-maison.

Évidemment, l’ampleur de la tâche fait en sorte que vous pourriez passer par toute une gamme d’émotions au cours du processus. Dans ces moments de doutes, pourquoi ne pas vous préparer un bon popcorn et vous imaginer en train de visionner votre film préféré dans votre cinéma-maison ? Vous retrouverez à coup sûr votre motivation !

Vous souffrez d’un mal de pieds constant qui ne veut pas partir? Cela peut être très frustrant, surtout si vous ne savez pas ce qui cause cette douleur.

Pour vous aider, voici 5 raisons communes qui pourraient expliquer pourquoi vous avez si mal aux pieds.

1. Les maux de pieds causés par le port de chaussures inconfortables

Il peut être tentant de vouloir porter certaines chaussures, car vous les trouvez belles ou parce qu’elles sont à la mode.

Cependant, ces chaussures ne sont pas toujours les plus confortables. Porter des chaussures à talons, qui sont trop étroites ou qui distribuent mal le poids pourrait causer beaucoup de douleur à vos pieds et vos chevilles.

La meilleure façon de remédier à ce problème est en changeant de chaussures. Opter pour des chaussures orthopédiques vous aidera à retrouver un meilleur confort au niveau de vos pieds.

En plus, il existe maintenant plusieurs modèles de chaussures orthopédiques aussi jolies que celles qui se trouvent chez votre commerçant préféré.

2. Les douleurs provoquées par les pieds plats

Avoir les pieds plats pourrait être une autre cause de vos douleurs aux pieds. En effet, si vos pieds sont trop plats, vous pourriez souffrir d’un affaissement du tendon tibial.

Une solution à ce problème est de porter des chaussures offrant un bon support au niveau de l’arche du pied. Plusieurs personnes choisissent aussi de porter des orthèses plantaires, qui procurent un support encore plus important.

3. Les douleurs aux pieds liées à la fasciite plantaire

La fasciite plantaire est une douleur qui se présente au niveau du talon. La douleur se fait surtout sentir le matin, et tend à se calmer au courant de la journée.

La fasciite plantaire est causée par une inflammation, un étirement ou un déchirement du fascia plantaire, le tissu fibreux qui soutient la cambrure du pied.

Si vous souffrez de ce problème, le meilleur moyen d’y remédier est en faisant des exercices d’étirement. Vous pouvez aussi masser vos pieds et vos mollets pour relâcher un peu de tension.

4. La douleur est causée par une tendinite du tendon d’Achille

La tendinite du tendon d’Achille est une pathologie qui provoque de la douleur et de la sensibilité au niveau de ce tendon. Cette douleur est fréquente chez les ceux qui font beaucoup d’activité physique.

Pour soulager la tendinite, votre médecin pourrait vous recommander de porter des orthèses plantaires. Toutefois, la meilleure façon de guérir de cette douleur est en vous reposant et en appliquant une compresse froide sur la zone douloureuse.

De plus, pour prévenir cette douleur dans le futur, assurez-vous de porter des chaussures de sport appropriées.

5. Les douleurs causées par le névrome de Morton

Le névrome de Morton est une condition qui cause beaucoup de douleur aux gens qui en souffrent. Ce problème cause une douleur au nerf situé entre les 3e et 4e orteils.

Pour soulager la douleur du névrome de Morton, le port de chaussures orthopédiques et d’orthèses plantaires est fortement recommandé. En effet, celles-ci vous aideront à exercer moins de pression sur le nerf en question.

Consultez votre médecin en cas de mal de pieds

Les cinq conditions listées précédemment ne sont que quelques exemples de douleurs communes aux pieds.

Si vous ressentez un mal de pieds constant, il est important de consulter votre médecin afin de recevoir des soins de santé appropriés. Vous serez en mesure de vous rétablir plus rapidement et de retrouver une meilleure qualité de vie !

Même si vous avez choisi de vous établir en campagne pour mieux profiter de la nature, cela ne signifie pas que vous étiez prêt à recevoir la visite d’animaux sauvages sur votre propriété.

Surtout que les visites d’animaux comme les ratons laveurs ou marmottes peuvent être la cause de dommages matériels importants à vos biens ou sur votre terrain.

Voici donc quelques conseils à appliquer pour garder les animaux sauvages loin de votre maison de campagne.

Limitez l’accès à votre toiture

Plusieurs animaux sauvages sont d’excellents grimpeurs et peuvent utiliser les branches d’arbres situés à proximité de votre maison pour se frayer un chemin jusqu’à votre toiture et votre grenier afin de profiter d’un abri.

Il vaut donc mieux couper les branches qui pourraient leur servir de rampe d’accès. Méfiez-vous aussi des plantes grimpantes qui peuvent aussi être utilisées comme voie d’accès au toit par certains nuisibles.

Pour protéger encore mieux votre toiture, placez des grillages aux petites mailles qui ne laisseront pas passer les petits rongeurs dans toutes les ouvertures. Ce genre de geste préventif est aussi efficace pour éviter les infestations dans le grenier que le meilleur piège à souris !

Placez vos ordures dans des contenants hermétiques robustes

Même si pour vous, l’odeur des ordures n’a rien d’invitant, elle peut néanmoins attirer certaines espèces d’animaux sauvages à l’odorat développé et qui sont en quête de nourriture.

Vous devriez donc placer vos déchets domestiques dans des contenants hermétiques robustes. Autrement, vos poubelles pourraient être une cible de choix. Pour plus de prudence, vous pouvez construire une structure en bois, bien calfeutrée à l’aide de joints de scellant, afin d’y placer vos poubelles à l’abri des regards.

Installez une clôture ou sur le pourtour de votre terrain

Clôturer votre propriété demande d’investir beaucoup de temps et de ressources, mais peut vous aider à tenir les animaux sauvages à distance de votre maison ou protéger un potager.

Assurez-vous cependant d’opter pour un modèle de barrière adapté à la taille des espèces qui peuplent votre région. Par exemple, si vos principales menaces sont les moufettes et les marmottes, choisissez des clôtures possédant des grillages serrés ou des planches très rapprochées.

Pour que votre clôture ait un impact environnemental moindre, essayez de choisir des matériaux de construction écologiques.

Évitez de laisser de la nourriture pour animaux à l’extérieur de votre maison

La nourriture sèche pour chats et chiens peut très bien convenir aux animaux sauvages. Si ces derniers détectent la présence de croquettes pour animaux de compagnie sur votre terrain, vous aurez sans doute droit à une petite visite.

Vous devez veiller à ce que les aliments pour animaux de compagnie restent à l’intérieur à tout moment et plus particulièrement pendant la nuit. Laissez donc les gamelles de vos chats et chiens à l’intérieur de votre maison.

Même les mangeoires d’oiseaux peuvent attirer les animaux sauvages. Si vous avez un problème d’écureuils, vous devriez retirer vos mangeoires ou au moins les éloigner de votre maison.

Apprenez à cohabiter

En conclusion, les animaux sont assez logiques : ils sont à la recherche d’un abri chaud, de nourriture et d’eau. En vous assurant que votre propriété située en campagne n’offre aucun de ces éléments, vous réduisez de beaucoup les chances que des animaux sauvages fassent une escale sur votre propriété.

Lorsqu’on investit en immobilier, c’est généralement dans le but de réaliser des profits. Lors de l’achat d’une propriété commerciale, ceux-ci peuvent provenir de la location d’espaces à des entrepreneurs ou de la revente du bâtiment à un prix plus élevé que celui payé.

Pour espérer atteindre cet objectif, il faut cependant que la propriété commerciale demeure attrayante pour les locataires et conserve sa valeur au fil des années.

Vous êtes vous-même propriétaire d’un bâtiment commercial? Dans cet article, voyez comment maintenir sa valeur.

1 – Faites du nettoyage une priorité sur votre propriété

La saleté est un élément auquel tous les propriétaires de locaux commerciaux doivent faire face. Vous devez néanmoins vous assurer de garder votre bâtiment commercial propre à tout moment. C’est le meilleur moyen pour que votre investissement conserve sa valeur.

En effet, un entretien rigoureux peut vous éviter des problèmes tels que l’usure prématurée des planchers et surfaces et même des infestations de nuisibles.

Pour que cette tâche soit moins pénible, vous pouvez faire plusieurs petits gestes afin de donner l’exemple et faire en sorte que les occupants se sentent aussi concernés par la propreté des locaux. Par exemple, assurez-vous que les poubelles et les bacs de recyclage soient facilement accessibles et faites un bon nettoyage en profondeur du bâtiment de manière régulière.

Si votre local commercial abrite des activités industrielles, vous devriez faire appel à un service de nettoyage industriel à quelques reprises durant une année.

2 – Rendez votre bâtiment aussi écoénergétique que possible

Quel que soit le type d’entreprise que vous dirigez, vous devez payer pour l’électricité et les autres sources d’énergie que vous utilisez.

Évidemment, les appareils électriques vétustes consomment énormément d’énergie pour fonctionner. Au cours de l’année, ceux-ci peuvent faire grimper en flèche les factures d’énergie associées à la possession du bâtiment, ce qui pourrait rebuter certains acheteurs et affecter la valeur de la propriété.

Remplacez donc les appareils électroménagers, le système CVC et les luminaires obsolètes selon vos priorités et rendez votre bâtiment aussi économe en énergie que possible. Vous pouvez aussi parfaire l’isolation de votre bâtiment à l’aide de matériaux de construction écologiques pour abaisser encore plus sa consommation d’énergie et le rendre plus « vert ».

Plus votre propriété commerciale sera efficace, plus elle sera attrayante pour les entreprises locataires et même pour les acheteurs potentiels si vous décidez de la vendre.

3 – Assurez-vous que votre propriété commerciale soit sécuritaire

Si un incident ou du vandalisme avait lieu sur votre propriété commerciale, la valeur de votre propriété pourrait chuter. Votre bâtiment pourrait aussi être plus coûteux à assurer et les entreprises pourraient être hésitantes à louer vos locaux.

Pour assurer la sécurité d’un bâtiment commercial et ainsi maintenir sa valeur, il faut prendre des mesures évidentes, comme l’installation de caméras de sécurité. La réalisation d’audits de conformité par rapport aux exigences des autorités en matière de prévention des incidents est aussi importante. Il faut également prendre en compte des détails, comme éliminer les risques de chutes et s’assurer que la propriété est bien éclairée la nuit pour plus de sécurité.

Si vous donnez la priorité à la sécurité dans votre propriété commerciale, vos locataires s’y sentiront en sécurité. Ils développeront une plus grande confiance en vous, ce qui se traduira par des locataires plus heureux et un plus grand nombre de baux renouvelés.

Ne faites pas que maintenir la valeur de votre propriété commerciale, augmentez-la!

En conclusion, si vous appliquez les conseils partagés dans cet article, vous devriez arriver à maintenir la valeur de votre propriété commerciale.

Cependant, si vous effectuez encore plus de travaux de rénovation, vous pouvez même augmenter la valeur de votre bâtiment. Prenez donc le temps d’évaluer toutes les options d’améliorations et les ressources dont vous disposez.

Nous sommes de plus en plus témoin de l’escalade des coûts en matière de soins de santé. L’augmentation du nombre d’erreurs médicales a aussi attiré l’attention sur la nécessité d’améliorer la qualité des soins de santé au pays.

De nos jours, de nombreux efforts sont déployés pour améliorer la sécurité des patients, la coordination des soins, l’efficacité et la réduction des coûts.

Si vous désirez améliorer la qualité des soins de santé dispensés par votre établissement de soins de santé, les conseils suivants peuvent vous aider dans vos efforts.

Faites une analyse de données

En affaires, un célèbre proverbe stipule : « Tu ne peux pas gérer ce que tu ne peux pas évaluer ». Ce faisant, avant de pouvoir commencer à améliorer les soins de santé de votre établissement, vous devez d’abord savoir quelles sont les améliorations possibles et ensuite établir les résultats espérés à l’issue des changements préconisés.

Ensuite, il faut examiner les tendances et les statistiques des dossiers de santé et se référer à des études de résultats et à d’autres sources telles que des avocats en droit de la santé pour identifier les domaines d’amélioration possible.

Fixer-vous des objectifs

Sur la base des résultats de l’exercice ci-dessus, fixez-vous des objectifs concrets et mesurables dans les domaines que vous jugez les plus cruciaux à améliorer.

Ces objectifs doivent être précis et quantifiables par nature. Les 6 piliers ci-dessous peuvent vous guider dans la définition de vos objectifs d’amélioration.

Ainsi, vos objectifs d’amélioration devraient être :

  • Sécuritaires pour éviter que les patients ne se blessent lorsque des soins leur sont prodigués.
  • Il convient d’adapter les soins de santé à la science (et non l’inverse), d’éviter la surutilisation de soins inefficaces et la sous-utilisation de soins efficaces. Offrir des soins humains, qui répondent précisément aux besoins, permet aussi d’éviter des poursuites judiciaires criminelles fréquentes.
  • Centrés sur le patient afin d’honorer l’individu et de respecter son choix de recevoir ou de refuser des soins de santé particuliers.
  • Rapide pour réduire les délais d’attente des patients et des soignants.
  • Efficaces pour réduire le gaspillage. Il convient aussi parfois d’externaliser des processus pour être plus efficace.
  • Équitable de manière à combler les écarts raciaux et ethniques parfois vus dans les établissements de soins du système de la santé.

Bâtissez-vous une équipe équilibrée

Une équipe de soins efficace doit être composée de membres issus de différents milieux, avec des compétences et des niveaux d’expérience variés. La formation d’une équipe équilibrée, donc variée, est l’une des principales étapes du processus d’amélioration de soins de santé de votre établissement.

L’équipe de soin doit comprendre un responsable principal qui peut conseiller, superviser et défendre l’équipe. Elle doit aussi se composer d’un expert clinique qui a les connaissances nécessaires pour prendre des décisions éclairées. Enfin, cette équipe doit avoir un chef de projet qui peut accomplir les tâches quotidiennes et maintenir l’équipe sur la bonne voie.

Se doter d’une équipe équilibrée aidera votre établissement de soins de santé à offrir de meilleurs services.

Élaborez un plan exécutable

Pour atteindre vos objectifs d’amélioration de soins de santé en temps utile et de manière efficace, vous devez créer un plan d’amélioration continue réalisable. Celui-ci doit comprendre des mesures spécifiques, des protocoles pour atteindre ces mesures et des définitions spécifiques d’amélioration qui seront tirées de votre travail de définition d’objectifs et d’analyse de données.

Assurez-vous de disposer d’un système organisé pour le suivi de vos données et de vos mesures.

Améliorer la qualité des soins de santé : oui, c’est possible

Le système de la santé est un organisme complexe à naviguer. Or, c’est le seul que nous avons. Si vous êtes dans le domaine, il est possible d’améliorer les soins que vous dispensez.

Ces quelques conseils vous en donnent d’ailleurs la preuve. À vous de vous en inspirer pour améliorer la qualité des soins de santé que votre établissement dispense.