Accueil / Affaires  / Réchauffement climatique en 2016: l’année de tous les records

Réchauffement climatique en 2016: l’année de tous les records

Le réchauffement climatique est plus que jamais d'actualité. Les scientifiques annoncent l'année 2016 comme la plus chaude de tous les temps.

réchauffement-climatique

Le réchauffement climatique est un phénomène global d’augmentation de la température des océans et de l’atmosphère mesuré à l’échelle mondial. Ayant comparé des simulations issues de vingt modèles informatiques différents et des informations issues des observations satellites, une étude menée par le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GEIEC) en 2012, a montré que le réchauffement climatique était lié de façon directe aux activités humaines.

Malgré de nombreuses réunions internationales supposées endiguer le développement du phénomène (comme la dernière COP21 qui s’est tenue à Paris fin 2015), 2016 s’annonce comme l’année des records en termes de température.

Mars 2016: un mois record

La température mondiale au mois de mars 2016 a battu les records de l’année la plus chaude depuis l’installation des mesures dans les années 1880. C’est l’Administration américaine pour les océans et l’atmosphère (NOAA) qui a publié il y a quelques jours le rapport dont le constat est le suivant: la température moyenne a été supérieure de 1,22 °C par rapport à la température moyenne du XXème siècle.
Le mois de mars est le neuvième mois de suite pour lequel les températures ont été bien au-dessus des moyennes historiques.
Selon Gavin Schmidt, directeur de l’Institut Goddard de la Nasa pour les études spatiales:
«Trop tôt? J’estime à plus de 99% la probabilité que 2016 soit une année record dans la base de données de températures de l’Institut Goddard.»

Quelles sont les causes du réchauffement climatique ?

Il existe deux types de causes du réchauffement climatique:

Les causes naturelles

Une des principales causes naturelles du changement climatique est un phénomène atmosphérique appelé « El Niño »: une conséquence régionale d’une perturbation dans la circulation atmosphérique générale entre les pôles et l’équateur. Les scientifiques pensent que c’est l’activité humaine qui lui permet de gagner en intensité et en fréquence.

réchauffement climatique

Évolution du phénomène El Niño entre les années 1997 et 2015 (source: theweathernetwork.com)

Au-delà des phénomènes météorologiques, l’activité volcanique, les éruptions solaires (quantité d’énergie solaire reçue par la Terre mais également des variations dans l’orbite de la Terre peuvent être à l’origine du réchauffement climatique.

Les causes anthropiques

Les scientifiques estiment aux premières années de l’ère industrielle les premiers impacts de l’homme sur le climat mondial. Un grand nombre d’activités telles que le brûlage de combustibles fossiles, l’exploitation et la conversion de terres pour la foresterie et l’agriculture.
C’est l’accumulation des gaz à effet de serre, ayant entraîné l’effet de serre naturel produit par la Terre qui est à l’origine d’une majeure partie du réchauffement global de la planète.

Conséquences

Les conséquences du réchauffement climatique à l’échelle planétaire sont catastrophiques.
La principale est l’augmentation générale du niveau des eaux. Selon Robert M. DeConto, géoscientifique de l’université du Massachusetts, et David Pollard, paléoclimatologue de l’université de Pennsylvanie, « l’Antarctique pourrait contribuer à une élévation du niveau de la mer de plus d’un mètre d’ici 2100 et de plus de 15 mètres d’ici 2500, si les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter au rythme actuel ». La fonte des glaces aux pôles pourraient entrainer l’inondation de centaines de millions de kilomètres de terres côtières habitées et ainsi entraîné des migrations de masse à l’échelle planétaire.
La seconde principale conséquence est l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes (pluies plus importantes, tempêtes, cyclones) entraînant des dommages humains et matériels très importants. Les Nations Unies estiment que 9 catastrophes naturelles sur 10 sont liées directement au réchauffement climatique.

réchauffement-climatique

Inondations mortelles à Houston, Texas / Avril 2016 (source: Photo Cody Duty)

Noter cet article
AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE