Accueil / Culture  / Qu’est-ce que le marketing guérilla ?

Qu’est-ce que le marketing guérilla ?

On entend actuellement énormément parler du marketing web. Alors que ce type de publicité monte en flèche dû à l’avènement des nouvelles technologies, on décèle encore les marques du marketing guérilla autour de nous. Dans ce

marketing-guerilla-hype-gallery

On entend actuellement énormément parler du marketing web. Alors que ce type de publicité monte en flèche dû à l’avènement des nouvelles technologies, on décèle encore les marques du marketing guérilla autour de nous.

Dans ce dernier article de la section culture du blogue, voici une autopsie de ce type de marketing.

La définition du marketing guérilla

Ce type de marketing s’inspire sans surprise de la guerre de guérilla. En effet, cette dernière consistait à utiliser des stratégies différentes de celles qui étaient habituellement mises de l’avant par les armées. Ce marketing fait de même dans son domaine.

Le marketing guérilla s’inscrit dans la tendance du street art.

Le but de ces campagnes publicitaires est d’attirer le consommateur en créant une forte impression chez ce dernier. Elles doivent donc être créatives et sortir de l’ordinaire afin d’avoir un impact suffisamment grand sur les individus.

Le marketing guérilla se retrouve dans les lieux publics où il y a un grand nombre de personnes, tels que les rues, les parcs et les centres commerciaux. Il est souvent pratiqué par de petites entreprises, car il ne requiert pas un budget très élevé.

Les types de marketing guérilla

Le marketing guérilla peut se pratiquer de différentes façons, chacune possédant son nom et ses caractéristiques propres.

Le marketing embusqué

Ce type de marketing consiste à utiliser la portée d’un événement très médiatisé, par exemple dans le monde du sport, sans le commanditer, mais en s’y intégrant afin de profiter de la publicité. De cette façon, l’entreprise profite de la notoriété et de la visibilité de l’événement, sans avoir de lien quelconque avec celui-ci.

Le marketing furtif

Le but du marketing furtif est de faire de la publicité sans que le public ne s’en aperçoive. Par exemple, payer des acteurs pour parler en bien de la marque comme s’ils venaient de la découvrir.

Il faut cependant faire très attention avec cette pratique : si les consommateurs s’en rendent compte, cela aura l’effet inverse, et les consommateurs fuiront la marque !

Le marketing viral

Le but ici est de produite une effervescence digitale sur la marque, en diffusant un fort message qui sera transmis d’une personne à l’autre, principalement via les réseaux sociaux.

Le message est tellement accrocheur et intéressant qu’il sera partagé par des centaines, voire des milliers de personnes.

L’ambient marketing

L’ambient marketing regroupe plusieurs stratégies faites dans des environnements insolites et qui requièrent l’interaction du public. L’utilisation de l’environnement de façon créative et intelligente pour faire passer le message est ici au cœur de la stratégie.

Une petite compagnie pourrait ici, par exemple, utiliser l’auto de l’entreprise pour faire passer un message accrocheur.

Pour finir

Malgré les nouvelles technologies, le marketing guérilla a encore sa place.

Avec ce type de marketing, le consommateur a l’impression que si l’entreprise a mis autant d’intelligence et de créativité dans ses publicités, elle fera de même avec ses produits et ses services.

Vous n’avez pas lu mon article sur les enjeux de la légalisation du cannabis au Canada ? Prenez 5 minutes pour le faire !

 

[email protected]

Noter cet article
AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE