Accueil / Affaires  / Nokia rachète Withings

Nokia rachète Withings

Nokia, maintenant spécialisé dans les réseaux, annoncé le 26 avril le rachat de l'entreprise française Withings, experte dans le domaine objets connectés.

nokia

Nokia a annoncé aujourd’hui être sur le point de racheter la société française Withings spécialisée dans les objets connectés. L’entreprise finlandaise affirme ainsi son désir de se lancer dans le secteur de la santé connectée.

Withing: la pépite de la « French Tech »

Withings est une entreprise française créée en 2008 par Éric Carreel, Cédric Huntings et Fred Potter.

Elle est spécialisée dans les objets connectés de santé comme les balances, les tensiomètres, les capteurs d’activité etc. Forte de deux levées de fonds importantes en 2010 (3 millions €) et en 2013 (23,5 millions €) Withings a été en mesure de développer les différentes gammes de produits qu’elle propose et s’affirme comme l’un des leaders de la « FrenchTech » et l’un des leaders mondiaux de son secteur.

Cedric Hutchings, qui prendra la tête bientôt de la division santé de la firme finlandaise, a déclaré au sujet du rachat de Withings: « Depuis le début de Withings, notre passion a été de donner à chacun le pouvoir de suivre son mode de vie et d’améliorer au quotidien son bien-être pour une meilleure santé sur le […] Nous sommes heureux de rejoindre Nokia et d’aider les personnes à travers le monde à partager notre vision de la santé connectée»

Le renouveau de Nokia

Nokia, qui a été pendant plusieurs années leader de la téléphonie mobile, a traversé une période difficile ces dernières années notamment en 2013 lorsque la firme a revendu sa division mobile à Microsoft dans le but de se consacrer pleinement sur sa division « réseaux ».

Deux ans plus tard, le 15 avril 2015 Nokia présente son projet d’acquisition de la multinationale spécialisée, elle aussi, dans les télécoms et les réseaux Alcatel-Lucent et notamment dans les domaines de « cloud-computing » et d’Internet très haut débit.

Au 1er février 2016, Nokia était propriétaire de 76,3% des actions d’Alcatel-Lucent, le but étant à terme de devenir propriétaire d’au-moins 95% de l’entreprise française.

Le rachat de Withings fixé au prix de 170 millions d’euros fait partie de la volonté de Nokia d’acquérir une place intéressante sur le marché du futur des technologies: l’internet des objets.

50 milliards d’objets connectés en 2020

Bien plus que de simples gadgets, les objets connectés ont déjà pris une importance considérable dans la vie de millions d’utilisateurs dans le monde. Du secteur de la domotique au secteur automobile ou encore le secteur textile, les opportunités et déclinaisons possibles des objets connectés sont quasiment sans limites.

On estime à plus de 50 milliards le nombre d’objets connectés en 2020 dont le marché représenterait potentiellement 7000 milliards de dollars.

Les deux secteurs les plus impactés par l’internet des objets seront sans aucun doute l’énergie et la santé.

Même si les perspectives de développement de ce qu’on appelle « l’Internet des Objets » (IoT) sont exponentielles, de nombreux spécialistes ont soulevé la question de la protection des données. En effet, on estime à plus de 80% (soit 4 milliards) le nombre d’objets connectés présentant de failles de sécurité.

En bref, il est sûr qu’à la manière de l’Intelligence Artificielle, les objets connectés marqueront, dans le prochaines années et ce, de manière durable, la manière dont nous allons appréhender la technologie. C’est en ce sens que Nokia souhaite s’implanter durablement dans un secteur en plein essor.

Le business des objets connectés d’ici à 2020 (source: maddyness.com):

Nokia

Noter cet article
AUCUN COMMENTAIRE

Sorry, the comment form is closed at this time.