Accueil / Affaires  / Qu’est-ce que le brexit ?

Qu’est-ce que le brexit ?

HypeGallery vous propose de faire le point sur un des éléments déterminants de l’avenir de l’Union Européenne, ainsi que ses conséquences: le « brexit ».

brexit

Le Brexit (acronyme de « British Exit ») désigne la possible sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Ce terme et les conséquences qu’il implique affolent les plus grandes instances européennes et mondiales mais reste pour l’instant au stade de l’hypothèse. David Cameron, le Premier Ministre britannique en avait fait l’un de ses arguments de campagne pour sa réélection à la tête du pays. Lumière sur ce projet dont l’issue sera votée lors d’un référendum le 23 juin 2016.

Quelles sont les revendications des Britanniques ?

Idée présente chez une grande partie de la population britannique depuis de nombreuses années, le brexit est la représentation politique d’un désamour total du Royaume-Uni envers l’Union Européenne et l’image qu’elle renvoie aux européens de manière générale. C’est pourquoi, en novembre 2015, le parlement britannique a présenté une série d’exigences adressée au président du Conseil Européen, Donald Tusk. Trois points principaux ont été abordés et adoptés des lors longues heures de négociation qui ont eu lieu les 18 et 19 février au Conseil Européen:

  • L’euro ne sera plus considérée comme la monnaie unique de l’Union Européenne à partir du moment où, au minimum, un des états membres ne l’utilise pas en tant que monnaie principale.
  • Un renforcement de la souveraineté dans le but d’éviter une union politique dans le cas où les traités seraient modifiés.
  • Le Royaume-Uni se réserve le droit de limiter les aides sociales apportées aux migrants issus de l’Union Européenne.

Satisfait de ces changements, David Cameron a déclaré: « Je suis convaincu que nous serons plus forts, plus en sécurité et en meilleure posture à l’intérieur d’une Union Européenne réformée ». Cette phrase  révèle la volonté déguisée de la part du Premier Ministre britannique de reprendre une place de choix dans l’économie européenne aux dépends de ce que nombreux considèrent comme LA grande puissance du continent: l’Allemagne.

Quelles seraient les conséquences du brexit ?

Même si aucun spécialiste économique ou politique n’arrivent à se mettre sur des conséquences chiffrées, l’impact du brexit pourrait être très lourd. La première peur de la part des dirigeants européens concerne la « contagion » de ce phénomène. Entre d’autres termes, d’autres États réclameront-ils, eux aussi, leur sortie de l’U.E. ? Cela pourrait remettre en cause un très grand nombre de principes fondamentaux de l’Union Européenne et notamment la libre circulation des biens et des personnes.

Le second risque concerne le manque à gagner immense que représente le Royaume-Uni au niveau de l’économie. Il est utile de rappeler que le Royaume-Uni est aujourd’hui la cinquième puissance mondiale et la seconde puissance européenne. Un rapport de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) témoigne de l’impact du brexit sur la région: « Le marché commun se trouverait totalement déstabilisé et un rééquilibrage, en faveur de l’Allemagne et au détriment de la France ».

Les conséquences sur le pays seraient, elles aussi, importantes puisqu’en mettant en place le brexit, le Royaume-Uni pourrait « s’asseoir » sur un nombre très important d’entreprises venant s’installer dans le pays pour profiter du marché européen.

Dans un autre rapport l’OCDE a déclaré que le brexit était, en somme: « un  impôt sur le PIB, imposant un coût durable et croissant sur l’économie, qui ne serait pas encouru si le Royaume-Uni restait dans l’UE ».

Il ne reste donc plus qu’à attendre que les citoyens britanniques s’expriment sur une décision qui pourrait changer la physionomie économique de l’Europe et du monde.

Noter cet article
AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE