Accueil / Auto-Moto  / Top 5 | Supercars à 4 roues motrices

Top 5 | Supercars à 4 roues motrices

Les voitures à 4 roues motrices ont révolutionné le mode de propulsion automobile. Retour sur une technologie révolutionnaire à travers 5 modèles de légende

4 roues motrices

Les voitures de sport à 4 roues motrices font partie des plus rapides et accessibles jamais produites.

Les 4 roues motrices sont souvent associées à des images de SUVs pleins de boues faisant une excursion dans la forêt. La vérité est en fait toute autre. Tour d’horizon des 5 voitures ayant marqué de leur empreinte l’histoire des 4 roues motrices et de manière plus générale l’histoire de l’automobile.

Audi Quattro UR

4-roues-motrices

(www.motorstown.com)

L’Audi Quattro A1 de rally originelle a réalisé une entrée si fracassante sur les pistes en graviers du monde entier au début des années 1980 qu’elle a transformé de façon définitive la compétition. La version de route produite à la même époque est la première d’une lignée de puissantes Audis qui ont continué à intégrer le même principe de 4 roues motrices se montrant terriblement efficaces à la fois par temps de pluie que sur routes sèches.

Subaru Impreza Turbo

4-roues-motrices

(www.classicandperformancecar.com)

La mythique Subaru Impreza Turbo est, comme l’Audi Quattro UR, issue des performances remarquables de la marque japonaise en rallye. Un témoin de la dureté et de la popularité de cette voiture réside dans le fait que très peu d’Imprezas sont restées en bonne condition pour très longtemps. Qu’il s’agisse de la version standard 500 chevaux ou de l’une des nombreuses éditions spéciales produites, elles restent un bon exemple de la manière dont les 4 roues motrices peuvent fournir une expérience unique de conduite sans se soucier ni du type de route ni des conditions.

Ferrari FF

4-roues-motrices

(www.caranddriver.com)

Premier modèle 4 roues motrices de Ferrari, la Ferrari FF a été dévoilé en 2011 à un public sans méfiance. Étant une Ferrari le système de 4 roues motrices ne ressemble à aucun autre. En effet, pour optimiser la maniabilité, une boite de vitesses séparée et un système d’embrayage transmettent de la puissance aux roues avant dans les rapports les plus bas puis opèrent une répartition lorsque la vitesse augmente.

La FF offre le meilleur de deux mondes et la silhouette « shooting brake » en fait le moyen de transport idéal pour un weekend au ski !

Lamborghini Aventador SV

4-roues-motrices

(www.topgear.com)

Ayant commencé par la production de tracteurs, il n’est pas étonnant que Lamborghini soit partisan depuis longtemps de l’utilisation des 4 roues motrices. L’entreprise a rapidement identifié un grand nombre d’avantages de traction dans le sens où le système pourrait être performant lorsque la puissance dépasse les 450 chevaux. La dernière Lamborghini Aventador SV démontre pourquoi cette philosophie marche tant il serait compliqué de déployer les 750 chevaux sur une route autre que calme et sèche si la puissance n’était pas répartie sur les 4 roues.

Bugatti Veyron SS

4-roues-motrices

(www.bugatti.com)

Bien que la Chiron commence timidement à pointer le bout de son nez, la Bugatti Veyron SS reste une des hypercars 4 roues motrices les plus extrêmes spécialement en sous sa déclinaison « SS ». Le poids des freins massifs lui coûte sûrement quelques dixièmes de seconde au démarrage mais une fois la ligne des 500 mètres franchie la Bugatti est reine dans son domaine. Ce type de puissance dans une 4 roues motrices serait impossible à contenir mais la Veryon la gère avec une aisance déconcertante. S’il devait y avoir une 4 roues motrices de référence, ce serait définitivement la Bugatti Veryon.

Noter cet article
AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE