Accueil / 2018 / octobre

Au Québec, les lois sur l’alcool au volant sont plus sévères que jamais depuis l’application des nouvelles dispositions du Code de la sécurité routière, en vigueur depuis le 7 décembre 2008. Être arrêté pour consommation d’alcool au volant peut valoir de lourdes sanctions.

Voyons ce à quoi peuvent s’attendre les conducteurs ayant été surpris en train de conduire sous l’influence de l’alcool, autrement dit, s’ils dépassent la limite d’alcoolémie autorisée au Québec, qui est de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang.

Suspension de permis et saisie du véhicule: des sanctions strictes en cas de consommation d’alcool au volant

D’après les lois en vigueur en matière de conduite en état d’ivresse au Québec, si vous commettez l’une des trois infractions suivantes:

 

  1. Vous dépassez le taux maximum d’alcool dans le sang autorisé par la loi
  2. Vous êtes un nouveau conducteur (c’est-à-dire que vous êtes en possession d’un permis d’apprenti conducteur ou d’un permis probatoire)
  3. Vous avez de l’alcool dans le sang ou si vous refusez de vous soumettre à un alcootest.

 

Et que vous êtes arrêté par la police, alors vos privilèges de conduite seront immédiatement suspendus pendant 90 jours ou plus et votre voiture sera saisie sur-le-champ, et cela même si vous n’avez pas déjà commis d’infraction de conduite avec facultés affaiblies. Par ailleurs, à la suite de votre condamnation pour alcool au volant, vous vous retrouverez avec un casier judiciaire, ce qui peut vous porter préjudice à votre carrière professionnelle.

Des sanctions financières pour une première infraction pour consommation d’alcool au volant

En plus d’avoir un casier judiciaire et d’être condamné à une peine d’emprisonnement si un accident de la route ayant entraîné des blessures ou la mort a été causé, vous courrez le risque de devoir payer une amende minimale de 1 000 $.

Mais ce n’est pas tout, des frais supplémentaires sont à prendre en compte puisque vous aurez l’obligation de passer une session obligatoire d’Alcofrein, ainsi qu’une évaluation sur vos habitudes de consommation avec la SAAQ, d’installer un antidémarreur éthylométrique que vous louerez à vos frais, et de payer des charges pour l’obtention de votre nouveau permis le cas échéant.

Tous ces frais s’ajouteront également aux honoraires de votre avocat spécialisé en alcool au volant, aux coûts reliés à la saisie de votre véhicule et de l’assurance automobile que vous devrez désormais payer plus cher aux vues de votre condamnation.

De lourdes sanctions pour consommation d’alcool au volant lors d’une première infraction

Vous l’aurez compris, conduire en étant alcoolisé, au-delà du danger que cela représente, a des conséquences financières et judiciaires importantes et cela même si c’est votre première infraction. Il est donc important de prendre ce comportement au sérieux et de désigner une personne qui vous raccompagnera saine et sauve si vous prévoyez de consommer de l’alcool. Il est cependant important de noter que tous les frais, amendes, et détails ci-dessous peuvent être sujets à un changement sans préavis.