Accueil / 2018 / septembre

Vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez les compétences nécessaires pour fabriquer vos propres armoires de cuisine et ainsi économiser des milliers de dollars. Bien sûr, de belles armoires dans votre maison peuvent rehausser le décor, mais la plupart des ébénisteries travaillent à des taux horaires que tous ne sont pas en mesure de payer.

Voyez donc comment vous y prendre pour construire vos propres armoires et réduire le coût de vos rénovations de cuisine.

1 – Faire un plan détaillé

La profondeur standard pour un comptoir étant de 63,5 cm, celle des armoires qui se trouvent en dessous devrait être de 61 cm, afin de laisser une lèvre de comptoir de 2,5 cm. Ensuite, comme la hauteur standard d’un comptoir est de 91,5cm, vous devez vous assurer que vous prenez en compte l’épaisseur du revêtement de celui-ci.

Pour ce qui est des armoires qui se trouvent au-dessus du comptoir, vous pouvez vous montrer créatifs, sachant que la norme est de laisser entre 45 et 60 cm de distance entre le comptoir et les caissons afin d’avoir assez d’espace pour cuisiner avec aisance.

Pensez également à prendre en compte les dimensions des portes que vous prévoyez installer lorsque vous élaborerez votre plan.

2 – Procéder à la coupe des différents panneaux et des tablettes

À l’aide d’un banc de scie, coupez les différents panneaux et tablettes dont vous aurez besoin lors de l’assemblage des armoires. Pour vous assurer d’obtenir un résultat solide et durable, taillez vos panneaux dans du MDF, du contreplaqué ou tout autre type de bois laminé approprié.

Comme certains des panneaux ne seront pas exposés, vous pouvez choisir le bois à utiliser en fonction de sa solidité seulement. Quant à ceux qui seront visibles, comme les panneaux de façade qui seront assemblés comme un cadre photo, vous pouvez opter pour un matériau plus esthétique.

3 – Assembler les panneaux pour former les caissons

À l’aide de petits clous et d’adhésif Adbond, assemblez les caissons en commençant par le fond et les côtés. Vous pouvez ensuite ajouter le panneau du dessus, puis celui qui ira à l’arrière. Par la suite, solidifiez les joints en utilisant des vis et des supports d’angles. Vous pouvez ensuite installer les tablettes au moyen d’autres supports d’angles.

Finalement, assemblez les panneaux de façade comme vous le feriez pour un cadre photo. Vous pouvez utiliser des joints plats ou encore les réduire en onglet. Selon votre niveau de compétence, des goujons ou des joints à mortaise et à tenon peuvent être utilisés, pour réunir les pièces.

4 – Fixez les caissons assemblés au mur

Placez les armoires à leur emplacement final. Vissez à travers le panneau arrière et dans les montants muraux pour fixer les caissons solidement. Si vous prévoyez de placer des articles lourds tels que de la vaisselle dans les armoires supérieures, celles-ci peuvent nécessiter plus de support, telles que des supports en L.

5 – Installez les portes

Installez les portes que vous aurez choisies sur les panneaux de façade en utilisant la méthode recommandée par leur fabricant. Vous pouvez également installer des tiroirs, mais une telle entreprise peut vite devenir très complexe et n’est pas recommandée pour un menuisier débutant.

Vous voilà maintenant en mesure de construire vous-mêmes des armoires de cuisine fonctionnelles et solides. Évidemment, le résultat final différera peut-être de ce qu’il aurait été si vous aviez fait appel à un spécialiste, mais vous aurez assurément fait des économies importantes qui vous serviront peut-être à la rénovation d’autres pièces de votre maison !

Souvent adorés des adeptes du shopping, les centres commerciaux fleurissent de plus en plus rapidement et représentent une source importante de bénéfices, s’ils sont implantés aux bons endroits. Pourtant la conception de ces centres d’achat est un véritable projet d’envergure qui ne se bâtit pas du jour au lendemain. De l’idée à la réalisation, des étapes fondamentales doivent être prises en compte.

Trouver l’emplacement idéal

Un centre commercial est, la plupart du temps, un bâtiment imposant qu’il est impossible de bâtir n’importe où. Il faut donc procéder à une étude de faisabilité afin de s’assurer que les constructions peuvent se faire sans obstacle majeur, pour cela des spécialistes en urbanisme et en analyse des terres doivent se rendre sur les lieux pour pouvoir rendre un rapport précis. De plus, l’endroit doit être choisi stratégiquement en fonction de la demande, qui peut être déterminée par une étude de marché.

Rassembler les investissements nécessaires

Comme vous pouvez vous en douter, les centres commerciaux nécessitent de grands investissements pour voir le jour et souvent il est nécessaire de mener une campagne de financement afin de récolter l’argent requis pour leur conception. Mais avant toute chose, il est primordial de déterminer le budget qui sera alloué au projet, sans rien laisser au hasard.

Définir les étapes de conception avec l’architecte

Une fois l’endroit déterminé ainsi que le financement rassemblé, il faut désormais dessiner des plans précis qui mèneront à la réalisation concrète du centre, tout en prenant en compte les normes juridiques à respecter. Un travail colossal qui demande de nombreuses heures de travail et qui peut prendre des années avant de voir le jour. L’architecte aura pour objectifs pointilleux de répondre à la demande de son client, en confectionnant un design adapté à l’emplacement et prendre en compte tous les éléments devant figurer dans un centre commercial, comme les sorties de secours, le système d’électricité, les voies adaptés aux personnes à mobilité réduite, etc.

Clarifier les objectifs et le matériel nécessaire avec les équipes de construction

Une fois que l’équipe a une idée claire et précise de l’allure que prendra le centre commercial, il sera temps de passer à la construction. Pour cela, la priorité est de rassembler toutes les équipes de travail qui interviendront au cours des travaux, que ce soit les maçons, les électriciens, les plombiers, les personnes louant le matériel, tel que les produits pour accès en hauteur (échelles, échafaudages, etc.) Une coordination exemplaire est de mise afin qu’il y ait le moins d’accros possible. Chacune des équipes doit savoir exactement quand intervenir et les objectifs à atteindre.

Les centres commerciaux: des étapes d’envergure de l’idée à la réalisation

Mener à la réalisation concrète d’un centre commercial, demande de faire appel à plusieurs corps de métier et un gestionnaire de projet performant avec de réelles qualités de leader, car les étapes sont nombreuses et les délais souvent courts. C’est un projet qui représente un véritable défi, qui bien réalisé, peut avoir de grands bénéfices financiers.