Accueil / 2016 / décembre

Football Leaks est à la base un site internet lancé depuis 2015, publiant des documents confidentiels comme des contrats de footballeurs professionnels ou des informations sur les transferts. Mais le nom de Football Leaks est aujourd’hui très réputé suite aux révélations menées par l’European Investigative Collaborations.

On en parle partout mais vous avez du mal à comprendre concrètement ce qui s’est passé ? Je réponds à toutes vos interrogations sur le sujet.

Football Leaks : Qu’est-ce que c’est ?

Le site internet Football Leaks s’est fait connaître très rapidement en divulguant les contrats de joueurs très connus dans le football comme Gareth Bale ou Anthony Martial. Derrière les Football Leaks, il y a un homme qui se ferait appelé « John », passionné de football, et son équipe de bénévoles.

Par la suite, il a rendu publique les dessous illégaux d’un contrat entre le FC Twente et le fond d’investissement Doyen Sports. En bref, on commençait à pressentir que ce site web était une vraie machine à déceler les scandales.

Football Leaks, qui comprend plusieurs administrateurs portugais et des serveurs russes, s’est réellement rendu très célèbre pour avoir fait des révélations fracassantes à l’automne 2016. « John » a transmis 18,6 millions de documents confidentiels au journal allemand Der Spiegel et à de nombreux hebdomadaires européens comme The Sunday Times, El Mundo ou Médiapart. Pendant 7 mois les équipes de ces journaux ont étudié les 18,6 millions de données, soit plus que pour l’affaire des Panama Papers, pour en sortir des déclarations de fraudes fiscales de nombreux joueurs et clubs.

Qui est coupable ?

Un homme est au centre de l’affaire : Jorge Mendes. Il est l’agent de joueur le plus influent du monde du ballon rond et auraient poussé des joueurs très célèbres comme Cristiano Ronaldo ou Radamel Falcao à faire de la dissimulation fiscale.

Ainsi, l’entraîneur de Manchester United, José Mourinho, aurait dissimulé 12 millions d’euros au fisc en plaçant l’argent dans un compte suisse détenu par une société écran immatriculée aux îles Vierges britanniques. Et tenez-vous bien, Cristiano Ronaldo, la star du football mondial qui vient de remporter son 4ème ballon d’or, aurait dissimulé 150 millions d’euros grâce à des montages similaires à ceux de José Mourinho.

Les joueurs de l’agent de Jorge Mendes ne sont pas les seuls à être concernés puisque Paul Pogba, star du football français et client de Mino Raiola, a lui aussi été ciblé. C’est donc tout le monde du football qui tremble avec ses révélations de Football Leaks.

Quelles conséquences pour le monde du ballon rond ?

Pour l’instant et malgré des recherches, je n’en sais pas beaucoup sur les futures conséquences pour les coupables et même pour les instances du football européen et mondial. Mais il n’y a aucun doute sur le fait que les administrations fiscales de chaque pays ne vont pas en rester là. Et, j’espère réellement que ces révélations vont faire du bien au football en exposant au grand jour la face sombre du foot business.

En Espagne, trois anciens joueurs du Real Madrid ont déjà été mis en accusation pour fraude fiscale : Di Maria, Ricardo Carvalho et Xabi Alonso. Ils rejoignent déjà une belle liste de joueurs barcelonais : Messi, Eto’o et Neymar. Même si Jorge Mendes essaye de défendre ses riches clients, j’espère vivement que John et ses Football Leaks vont en finir avec ses fraudeurs qui détériorent très sérieusement l’image du ballon rond.

Conclusion

Le fond Doyen Sports a tenté d’enrayer l’affaire en accusant Football Leaks d’avoir piraté des informations légales mais John avait répondu qu’ils avaient simplement un excellent « réseau de sources ». En tout cas, l’affaire des Football Leaks n’a surement pas fini de faire couler beaucoup d’encre et de tenir en haleine les passionnés et les spécialistes du sport le plus populaire au monde.

Si vous en savez plus sur l’affaire n’hésitez pas à me contacter, je serai ravi de vous lire !

Si cet article vous a plu, retrouvez également mon article sur l’histoire du sport et de la mode.

Alors qu’une société suisse vient de lancer une offre d’achat sur le projet Mars One, je me suis penché sur la question afin de vous présenter ce projet complétement dingue. En 2018, il y aurait une première mission non habitée et en 2026 les premiers colons iraient habiter sur Mars, vous y croyez ?

Coloniser Mars : plus qu’un rêve, un projet

Envoyer des hommes sur Mars, ce serait incontestablement l’événement astronomique le plus marquant depuis le jour où Neil Armstrong a posé le premier pas sur la Lune. Et pourtant, c’est bien l’ambition que cherche à réaliser l’entreprise néerlandaise Mars One. Le projet aurait même déjà bien avancé puisqu’elle souhaiterait envoyer dès mars 2018 une première mission non habitée avant de voir plus loin. Le but étant qu’en 2016, première colonie devrait arriver sur la planète rouge.

Le projet fou a été lancé par l’ingénieur hollandais Bas Lansdorp qui volerait ainsi la vedette à la Nasa ou à d’autres projets comme le projet Starshot. Selon lui, le projet serait envisageable techniquement parlant.

Un fait particulièrement important est que près de 200 000 personnes se sont portées candidates depuis plus de 140 pays pour faire partie des premiers martiens. 100 candidats ont été présélectionnés et doivent passer par une nouvelle phase de sélection et d’épreuves.

Principal défi du projet Mars One : Trouver le financement !

Selon les équipes prenant part au projet Mars One, le principal défi serait aujourd’hui financier. Pour la seule première phase du projet il faudrait notamment collecter 6 milliards de dollars américains.

Toutefois, les idées ne manquent pas puisqu’ils ont déjà lancé une campagne de « crowdfunding » et ils feraient tout pour signer des gros partenariats. En plus, Mars One aurait pour ambition de transformer l’expérience en véritable télé réalité, ce qui devrait attirer bon nombre d’investisseurs et d’entreprises.

La faisabilité du projet Mars One : De nombreux doutes

Les doutes de la réalisation de ce projet sont nombreux et beaucoup d’experts n’hésitent pas à prouver son caractère infaisable.

Il y aurait déjà de nombreux problèmes physiques qui empêcheraient une telle mission : à commencer par l’atmosphère de Mars qui rendrait impossible l’atterrissage d’un appareil de plus d’une tonne. Or, le projet Mars One se fonde sur des capsules SpaceX Dragon d’un poids à vide de plus de 4,2 tonnes.

Sur le plan humain, les problèmes et les incertitudes à résoudre ne manquent pas puisque le trajet vers Mars devrait prendre plus de 7 mois pour les hommes et les femmes qui se lanceraient dans cet aller simple à bord de capsules très étroites. Les plus longs voyages effectués par ces dernières avec des hommes à son bord n’ont pas excédés 10 jours pour l’instant. Le stress, le manque de solitude ou justement le manque de la vie sur Terre sont autant de facteurs qui poussent le projet à faire une très forte sélection des candidats notamment sur le plan psychologique.

Conclusion : Mars One pour contredire les sceptiques

Mars One est un projet incroyablement ambitieux qui représente un objectif pour certains et un rêve irréalisable pour d’autres. Mais à l’image de la mission Apollo 11 annoncée dès 1961 par Kennedy, les grands succès spatiaux surprennent toujours les plus sceptiques d’entre nous.

Cet article vous a plu ? Retrouvez également Hyperloop : Le train du futur et l’Intelligence Artificielle : Définition et enjeux.